Maude St-Louis, les sacrifices d’une jeune athlète


Maude St-Louis est une hockeyeuse originaire de Mont-Tremblant. Sa particularité? Elle mange du hockey et elle n’est pas hésitée à tout laisser derrière pour aller jouer au hockey et étudier aux États-Unis. Aujourd’hui, elle est tombée en amour avec sa nouvelle vie au Prep School de Winchendon dans le Massachusetts.

 

Le Prep School, une avenue possible?
De secondaire 2 à 5, Maude étudiait à l’École St-Gabriel de Ste-Thérèse. En secondaire 4, Maude assiste à la conférence de Sylvain Hallé de Hockey Students. Celui-ci est venu à son école pour informer les étudiants-athlètes, en tant que conseillé familial, des différentes avenues possibles dans les Prep School. La conférence pique la curiosité de Maude et elle en parle à ses parents.

 

Résultat? Au début de son secondaire 5, Maude débute les démarches et elle va visiter les différents Prep School, d’après les excellents conseils de Sylvain. Arrivé à Winchendon, elle a toute de suite un bon sentiment. L’atmosphère sur le campus est impressionnante. Elle rencontre la direction et ils sont très gentils et très courtois. Elle savait que c’était sa place.

 

La vie à Winchendon:
À Winchendon, l’aréna, le gym et les résidences sont sur le campus. Le système scolaire est également très différent d’ici. L’enseignement est beaucoup plus personnalisé et dans la classe, il n’est pas rare que Maude soit avec seulement 6 ou 7 autres étudiants en plus du professeur. Le changement s’est aussi avéré positif au niveau de ses notes, puisqu’elle a récemment atteint un excellent GPA de 3.85.

Des athlètes qui l’ont inspiré:
Lors de son parcours dans le hockey au Québec, Maude St-Louis a eu la chance de participer à des cliniques d’hockey d’excellentes joueuses, comme Ann-Sophie Bettez, Karell Émard, Cathy Chartrand ou bien Caroline Ouellette. Cette dernière l’a particulièrement marqué.
Cependant, son idole ultime est Laurent Duvernay-Tardif. Maude s’identifie beaucoup à lui, puisqu’il s’est sacrifié autant pour son sport que dans ses études. « LDT » est vraiment une inspiration pour elle.

 

Qu’en est-il du Covid-19?
Depuis début septembre, Maude n’a pu pratiquer son sport que pendant environ 4 semaines. Par la suite, il y a eu une éclosion de Covid-19 à son école et les activités sportives ont dû cesser. Après l’Action de grâce américaine, assister aux cours en présence physiques était permis. Cependant, elle est présentement revenue au Québec, puisqu’assister aux cours en ligne est également possible.

 

Le parcours impressionnant de Maude St-Louis est atypique, mais elle sait que ses sacrifices vont rapporter un jour. Déjà, on peut dire que ses expériences ont forgé son caractère et qu’elle ne cesse de grandir en tant que personne. La jeune Tremblantoise vise une carrière de dentiste et on peut affirmer d’ors et déjà qu’elle fera tout en son pouvoir pour arriver à ses fins!


2 commentaires


  • Suzanne LARIVIERE

    Félicitations Maude
    Tu iras loin


  • Michelle St-Louis

    Je suis très fière d’etre La tante de cette belle ado! Elle a accepté de faire divers sacrifices pour réaliser son rêve! Je l’admire pour Son courage et sa détermination! ❤️🥅


Laissez un commentaire