Frais de livraison gratuit durant le confinement

Félix Bibeau n’a jamais abandonné ses objectifs

Félix Bibeau n’a jamais abandonné ses objectifs


Le hockeyeur de Ville Mercier a connu du succès partout où il est passé. À sa deuxième année dans la catégorie Bantam, il a terminé premier pointeur au Québec, parmi tous les joueurs Bantam AAA, en plus de remporter les séries éliminatoires avec son équipe. En 2014-2015, Félix a connu une bonne saison. Il a grandement aidé les Grenadiers Midget AAA à gagner la Coupe Jimmy-Ferrari avec ses 5 buts et 7 passes en 16 parties et à gagner la médaille d’argent à la Coupe Telus. Au terme de la saison, il s’est fait repêcher dans la LHJMQ, en deuxième ronde, 27e au total, par les Huskies de Rouyn-Noranda.


Avec les Huskies de Rouyn-Noranda, les années passent. Félix performe et il cumule des saisons de 13, 62 et 69 points. En 2018-19, son équipe remporte les séries éliminatoires et le prestigieux trophée de la Coupe du Président. Durant ces séries, il contribue même pour 14 buts et 15 passes au compteur. Direction Coupe Memorial, les Huskies font flèche de tout bois et soulèvent le fameux trophée emblématique du hockey junior canadien. Pourtant, toujours aucune équipe de la LNH n’a repêché ni signé Félix.


En juin 2019, le repêchage de la LNH a lieu. Félix regarde la télévision parce qu’il connait quelques joueurs qui pourraient avoir la chance d’être repêché. Lui maintenant à 20 ans, il n’a pas beaucoup d’espoir d’entendre son nom. Cependant…


« À un moment, mon téléphone a sonné. C’était le recruteur des Islanders qui m’appelait pour me dire qu’ils allaient me repêcher avec leur prochain choix. Ensuite, ça a déboulé et c’était vraiment inattendu. Je n’avais aucune attente. Donc, j’ai vraiment eu un choc mais de manière positive. »


Coup de théâtre, les Islanders de New York prononcent son nom au 178e rang au total lors de la sixième ronde. Pendant l’été, il vit son premier camp professionnel, une expérience exceptionnelle. Enfin Félix récolte le fruit de son dur labeur.

 crédit: Steven M. Falk


De retour dans la LHJMQ pour le début de la saison 2019-2020, Félix se fait échanger aux Remparts de Québec. Ses qualités de leader et son éthique de travail, aide son nouvel entraîneur Patrick Roy à le nommer capitaine de l’équipe. Il est échangé à la date limite des échanges à une équipe aspirante. Après 63 matchs et 70 points au compteur, sa saison prend fin de manière abrupte en mars à cause de la crise de la Covid-19. Cependant, il ne chôme pas et il met les bouchées doubles.

crédit: Getty Imagescrédit: Getty Images


« Pour me garder en forme je joue une fois par semaine dans une ligue organisée avec d’autres pros. J’ai aussi deux pratiques avec un entraîneur des habiletés. J’ai mes entrainements hors-glace 5 fois par semaine. »
Autre bonne nouvelle pour Félix, il a signé son premier contrat professionnel en mai dernier avec les Islanders. Il n’y a pas à dire, Félix Bibeau fait partie de cette génération d’athlètes qui donnent tout ce qu’ils ont pour atteindre leurs buts. À force de s’entrainer et d’avoir la pédale dans le tapis, ils peuvent réaliser les objectifs qu’ils s’étaient fixés.

partage :
Article précédent Article suivant

1 commentaire

O’Neil Arseneau

Oct 03, 2020 at 18:06

Bravo Félix. Tu es sur la bonne voie et tu vas atteindre ton objectif

Laissez un commentaire

translation missing: fr.general.search.loading
Language
English
Open drop down