Free shipping on all orders over 75$

Tristan Marois a du football dans les veines

Tristan Marois a du football dans les veines

Tristan Marois est un jeune joueur de football et il a 18 ans. Il est un ancien du Collège Charles-Lemoyne qui a performé avant de s’expatrier de l’autre côté de la frontière. Si l’adaptation à un nouveau pays est en temps normal un défi, il l’est doublement en ce moment avec la situation actuelle. Cependant, Tristan est bien déterminé à tirer son épingle du jeu et à poursuivre son rêve dans le but de faire carrière au football.

 

Ses premiers pas aux États-Unis

L’an dernier, Tristan s’est aligné avec les Wildcats du Prep School Williston Northampton à Easthampton au Massachusetts. À son arrivée il doit s’adapter à la culture de l’endroit, au fait qu’il ne connait personne, mais aussi à la langue.

 

« Au début c’était dur pour moi la langue. Surtout d’entretenir une conversation avec les gens. Dans les cours ça allait bien. J’ai dû prendre un mois pour m’ajuster. »

 

Sur le terrain, les succès n’étaient pas au rendez-vous pour son équipe. Les Wildcats ont terminé avant-dernier dans leur division avec un dossier d’une victoire et six défaites.

 

Il fait volte-face sur son choix

Avec la situation de la Covid-19, outre les heures passées au gym à la maison, Tristan a eu le temps de penser à son avenir. Sous les recommandations de son ami Edwin Wilson Tara Kolenge, il décida de prendre contact avec l’entraineur des Knights de Clearwater Academy International. Dans le but d’impressionner ceux-ci, il prépara une vidéo de ses meilleurs moments sur le terrain de football.


Il faut savoir que Clearwater Academy International est un des endroits les plus reconnus pour les jeunes joueurs de football aux États-Unis. Les entraineurs sont qualifiés. Plusieurs joueurs de la NFL sont passés par là comme Jeremiah George, Hassan Jones, Joel Parker ou Scott Nicolas.


Après un appel avec la famille et l’organisation de Clearwater Academy, la décision finale est prise. Direction Clearwater en Floride pour Tristan.

 

 

Une culture qui se rapproche de ses valeurs

À Clearwater Academy, on est déterminé à produire des bons joueurs de football. Les entrainements sont de type militaire et l’équipe joue beaucoup de matchs. Ils ont même la possibilité de jouer contre des équipes du Texas et de l’Ohio.

 

« À Clearwater Academy, la culture est incroyable. Les entraineurs se présentent bien et ils ont un bon background. Le calibre de jeu est hyper élevé. Plusieurs québécois ont compris qu’ici c’était LA place. »

 

Tristan Marois dans le futur

Cet automne, le « defensive end » de 6’’6’ et plus de 200 livres est tout feu tout flamme. Il adore son environnement et ça se reflète sur le terrain. En 6 parties jusqu’ici, il a cumulé 8,5 sacs du quart et 27 plaqués.

 

Du côté des études, Tristan lorgne du côté des mathématiques, en vue de son choix pour aller à l’université. Il voudrait peut-être devenir un analyste de données dans le sport. Il aimerait analyser des résultats, des actions lors d’un match pour en ressortir des statistiques, qui serviront ensuite aux joueurs, à leurs entraîneurs ou à tous les professionnels gravitant autour.

 

Tristan Marois est un passionné. Il est un exemple de détermination et il n’a pas eu peur de foncer dans le tas pour réaliser ses objectifs. Souvenez-vous de son nom, car il n’a pas fini de nous impressionner.

 

share :
Older Post Newer Post

1 comment

Vanessa Faro

Nov 07, 2020 at 12:58

Merci de prendre le temps de reconnaitre le cheminement et les efforts de nos élèves-athlètes! Bel article!

Leave a comment

translation missing: en.general.search.loading
Language
English
Open drop down