Kobe Bryant, la légende du travailleur acharné

Kobe Bryant, la légende du travailleur acharné

Crédit photo : Clutchpoints

Cette semaine, la planète est plongée dans le deuil suite au départ de la légende Kobe Bryant qui nous a quitté pour un monde meilleur. Mais au-delà du joueur de basketball, qui était-il? Il était un père de famille exemplaire et il portait à bout de bras une fondation, aidant les familles dans le besoin. Le sportif était caractérisé par un désir de gagner qui dépassait l’entendement. Chez Until I’m Done, on comprend que les sacrifices sont nécessaires, si on veut accéder à la première place. Ceux qui portent nos vêtements le savent. Ils sont exigeants envers eux-mêmes et ils mettent la barre toujours plus haute.

 

Kobe Bryant en chiffres

Crédit photo : W. A. Bridges Jr./AJC

Repêché en 13e position par les Hornets de Charlotte, Kobe Bryant n’a jamais disputé un seul match avec cette équipe. Jerry West des Lakers avait un œil sur ce jeune basketteur depuis un moment.

À 18 ans et 72 jours, Bryant fait ses débuts dans l’uniforme or et pourpre. 20 saisons plus tard, il obtient un trophée du meilleur joueur de la saison, deux titres du meilleur marqueur, 18 sélections aux All Star Game et cinq titres NBA. Le 22 janvier 2006, il marque notamment 81 points sur 122, dans une victoire contre les Raptors de Toronto.

 

Travailler pour ses rêves

Plusieurs louangent l’éthique irréprochable de Bryant sur le parquet. Il était le premier à l’entrainement et le dernier à partir. La légende passait également de nombreuses heures à étudier ses adversaires devant des séances d’analyse vidéo. Si un coéquipier mentionnait avoir fait 4 000 tirs à l’entrainement, il en faisait le double. Il surveillait également son alimentation avec un soin jaloux. D’ailleurs à ce sujet dans un tweet, Alexander Ovechkin racontait une fois en particulier où il avait croisé le basketteur.

« He always shake my hand, he knows who I am. I remember when I was in the stands eating hot dogs and he was like pointing to me and I was like, 'holy,' but it is hard. It's hard »

Lors de son repêchage dans la NBA, Kobe Bryant devient le cinquième joueur à faire le saut de l’école secondaire, directement à la grande ligue. Avec ses bons résultats scolaires, il aurait pu aller à l’Université. Cependant, il n’a pas daigné les menaces des hautes instances et sûr de lui, il se présente au repêchage quand même.

 

La Fondation KVBFF

Crédit photo : KVBBF

En 2007, Kobe Bryant lance la Fondation VIVO. Maintenant connue sous le nom de Fondation de la famille Kobe & Vanessa Bryant, l’organisme œuvre dans le but d’améliorer la vie des familles dans le besoin. Il encourage aussi les jeunes à rester actifs grâce au sport.

KVBFF gère notamment le Mamba FC, un club de soccer pour les jeunes du comté d’Orange qui enseigne aux jeunes athlètes comment devenir des leaders, tout en travaillant en groupe pour atteindre un but commun. La fondation s’associe également avec plusieurs autres organismes qui offrent des opportunités sportives aux jeunes.

À travers le programme COACH for Kids, KVBFF vient en aide aux sans-abri en leurs fournissant des refuges et des ressources  en collaboration avec d’autres organismes de la région de Los Angeles.

En dehors des États-Unis, KVBFF soutient des programmes d'éducation et d'athlétisme pour les jeunes vulnérables en Chine, et Kobe utilise sa plate-forme pour sensibiliser à diverses causes liées à la santé à travers le monde.

 

Chez Until I’m Done

Tout comme Kobe Bryant, le désir de se surpasser est ce qui caractérise ceux qui portent nos vêtements. Nos athlètes de CrossFit Kathy Labrie et Pier-Ann Gosselin, le prétendant à la voix Michael Marois et la force de la nature, Maxime Drolet ont tous eu besoin d’amener l’effort à un plus haut niveau pour performer.

Enfile ton hoodie et ta casquette Until I’m Done et travaille le plus fort que tu peux pour monter sur la plus haute marche du podium!


←  Retour à Des modèles de persévérance